Are you looking for a profitable blog niche but don’t know where to start? Would you like to create a blog and generate income with the sale of training, coaching, or affiliate products?

Do you already know what a “niche”From blog? A “positioning”? Have a method accurate to study your market and verify that there is demand?

Webmarketing training

Do you know how quickly test your idea blog (before waiting 2 years to realize that “it doesn’t bite”)?

If you answered no to any of these questions, take a piece of paper, a pencil, a coffee, a Kinder Country, and all your attention.

In this guide, I will introduce you 7 steps to find and validate a profitable niche idea for your blog.

Okay, blogging on paper is pretty simple.

Create a blog> respond to a need> attract traffic> and sell.

In practice, it’s far (very far) from being that simple.

There are many reasons for blog failure : bad strategy, lack of skills, lack of attendance, unsuitable commercial offer, no bond of trust with its audience …

… and finally very few sales.

Big dreams falling apart:

  • Financial independence => DEATH
  • 5-digit income per month => ADIOS
  • Geographic freedom => DODO BOULOT PLUGS
  • Living on your passion => AH NOT AT ALL
  • The car of your dreams => NO NO NO
  • See your boss on Monday morning => ALAS

In the race for hacks, in small tricks, in big secrets, in the new tool which will make the most beautiful sales tunnel… we forget the essential.

The major problem, which I have been able to identify in recent months with infopreneurs, is both the most neglected, least mastered, and yet the most strategic.

= >> This is positioning.

In the blogging sense of the term, the positioning it’s an angle of attack, that is to say the ability to personalize its content and its offer in response to different specific problems of a well defined group of people. (Official definition of the little detective 2020)

Why is positioning so important?

A well-positioned blog is a blog that understands the needs of its audience, and offers them the content they want to consume (or which they need, without necessarily wanting to intentionally).

The right content, at the right time, at the right target.

Add to that professionalism, quality, and a bond of trust, and you will get sales.

Many (too many) bloggers want to sell the product they want to sell at all costs, but not the product that their audience wants to buy. And it is precisely on this point that the delta widens between hope … and marketing reality.

But it’s far from obvious.

It is therefore imperative, essential, what am I saying … essential to start with reflect on its positioning.

  • What is my blog idea?
  • What problems will I solve?
  • Which audience will I target?
  • Who are my competitors?
  • What products are already sold on my market?

You should collect as much information as possible.

Why did I create this guide?

=> To help you find, to define, and validate your blog idea, in a profitable market niche.

We talk a lot about traffic acquisition strategy, sales tunnels, prices, emailing … but too little positioning.

If you are new to blogging, or have already gone around the web without finding the market research steps, then this guide is made for you.

Happy reading 🙂

Part 1 – What is a market niche? What is positioning?

Before going into WordPress and writing your first articles, you have to study your market.

Most people fail at this point.

Or they persist in continuing in the wrong direction.

Either they choose a blog idea much too wide, and compete with large players already in place.

Starting a general health blog has no chance against Doctissimo, Top santé, Passeport santé, Santé magazine …

Either they choose not one, but several specific themes, and therefore target different audiences (who will find it difficult to identify with the different content).

For example, there are blogs that speak both running, diet, lifestyle, and travel in Africa…

Some internet users will come to seek advice for a particular subject and will not be interested in the rest.

Unless you have an effective segmentation strategy, and offer a product for each need of Internet users, it is complicated to effectively monetize this type of blog.

If it’s a personal blog with no business purpose, no problem.

But to start a blog professionally, we must seek to go to the simplest.

Before throwing in the towel and saying “blogging sucks it doesn’t work! You have to understand the basics of online marketing.

And start with vhelp his blog idea, depending on market needs.

To get started, one specific subject is sufficient.

So this is where the notion of “niche” and of ” positioning “.

A market niche is a very specific market segment where a prospect has one or more specific problems.

A little theoretical all that.

Ok Leo, calm down!

It’s not that complicated.

Niches (and niche blogs) are everywhere.

Let’s take the example of health and more precisely weight loss.

Health is a big market.

Weight loss is a very generalist niche.

Very big players are already present, like Weight Watchers, Dukan, or “Comme j’’aime”, and it is difficult to compete with these heavyweights (lol).

You don’t have the financial, human, and material resources to tickle these monsters.

On the other hand, it is possible to integrate this market by focusing on a particular segment within this market.

Let’s take a few examples of sub-niches in the area of ​​weight loss:

  • Postpartum weight loss;
  • Lose weight with intermittent fasting;
  • Gluten-free weight loss;
  • The low-carbohydrate diet;
  • The diet to dry (bodybuilding);

In blogging, and online business more generally, there are 5 major profitable markets.

And a phrase well known to English speakers says the following:

Everyone wants to earn money, find love, and live long healthy lives”.

What do these phrases inspire in you?

For me, I understand that everyone is looking for satisfaction in one of these areas: finance, health and love.

  • We (almost) all want stable incomes and security;
  • We (almost) all seek to be happy in our relationships;
  • We (almost) all want to be healthy, happy and live long.

If you position your blog in a niche that provides solutions and benefits in one of these three areas, you’re unlikely to go wrong:

  • Health and wellbeing ;
  • Money / investment;
  • Romantic relationships / meetings.

Everyone is interested in these areas, and is ready to spend money to meet these deep needs.

We can add two also very profitable markets:

  • Personal development;
  • Passions.

Many people seek to become of the best versions of themselves.

And passions unite fans willing to spend a lot of money to satisfy a great source of pleasure.

Let’s take a specific example.

The wellness market brings together a set of specific niches (subjects) and in each of these subjects, we will define a positioning (a specific subject, associated with a group of people).

This starting point is specific and fundamental to define an audience, and its problems.

The objective is always the same: to stand out by targeting a specific group, and create content that will resonate in the heart of our future audience.

The market: Health and well-being

The niche:

  • Bodybuilding;
  • Diabetes;
  • Stress;
  • Insomnia.

The positioning

=> Improve performance for women bodybuilders

=> Cooking recipes for elderly people with type 2 diabetes

=> Managing stress at work faced with a demanding hierarchy for women managers

=> Manage insomnia for people in alcohol / drug rehab

So we have a subject (the niche), an identified problem, and a defined audience

Positioning goes further than a “vague idea”.

Let’s take other examples:

The market : Personal development

The niche :

  • Digital detoxification;
  • Public speaking;
  • The organization;
  • Self-confidence.

The positioning :

=> Treat addiction to screens for young adults

=> Teaching speaking at conference for introverts

=> Teach new parents to manage professional and personal life

=> Overcome shyness when you are in your single forties

The market: Silver

The niche:

  • Affiliate marketing;
  • Cryptocurrencies;
  • Car rental ;
  • Make money on the internet.

The positioning :

=> Affiliate Marketing for Stay-at-Home Mothers Seeking Additional Income.

=> Invest in etherum with a limited budget.

=> Put your car in rental when you are retired.

=> How to earn additional income with surveys when you are a student.

The market : Love and relationships

The niche:

  • Street drag;
  • The couple ;
  • Adoption;
  • Family life.

The positioning :

=> Learn to flirt on the street for shy 30-something men.

=> Manage your couple relationship when the children have left the home.

=> Manage and support your adopted children, in search of their origins.

=> Help your children find their places in a large family.

The market : Passion / Interest

The niche:

  • The Peach ;
  • Minimalism;
  • Yoga;
  • Survivalism.

The positioning :

=> Learn fly fishing for beginners

=> Find a simple and minimalist life near retirement when you have a lot

=> Power Yoga to help women relieve the effects of menopause

=> Survivalism for single mothers

Okay, I think you got the idea.

There is a simple formula for finding your positioning:

The market> the niche> the segment of people> the pain

Art> drawing> amateur designer> Difficulty moving from amateur designer to professional designer

Why is it ultimately so important to be so specific?

There is a major fear.

=> Be too precise. And (supposedly) restrict his potential income.

For many bloggers, staying generalist would “reach more people”.

Yes but no.

Talking to everyone is not talking to anyone.

Too precise an idea will not limit income. It’s totally wrong. There are very targeted blogs that generate a lot (a lot) of money.

From the moment the positioning is validated and there is demand (problems to be resolved) you can generate income.

The advantage of being so precise is simple to understand:

Imagine you are a 45-year-old woman, just divorced, with the urge to relearn to flirt and approach men.

Are you going to read the blog of a 30-year-old woman who teaches street cruising in general, or the advice of a 50-year-old woman who relearned to flirt after a divorce a few years ago?

Without a doubt you will certainly listen to the advice of the second (and you will more easily buy training or coaching from it).

Just as if you were a young mother looking to lose weight, would you listen to the advice of another mother who lost 13 kg in 5 months following childbirth or rather the advice of Maxime, slimming coach for bodybuilder? The first one isn’t it?

People buy from people who are like them.

If you want your audience to identify themselves and your content to resonate, don’t be afraid to be too specific.

90% of the sites are generalist, and almost identical.

They deliver the same ultra-general advice that seeks to interest everyone.

With very precise positioning, your audience will be reduced.

But you will become the benchmark in this specific area. THE person we will recommend to answer this specific problem.

And it also differentiates you from the competition.

Part 2 – What is a good market niche?

Being precise and positioned is good.

Targeting an audience that is willing to spend money is another story.

Here are the 7 keys to a good blog niche:

  • There is money spent ONLINE;
  • There are problems to be solved (or very passionate people);
  • There are digital products;
  • There is an interesting and viable business model;
  • There are influential sites from which you can get traffic;
  • You have an interest in the subject, and the added value to bring;
  • There is competition.

1. There is money spent online

It sounds obvious, but it is an essential question to ask:

=> Are people currently spending money ONLINE for the product or service you want to sell?

Look on the sideAmazon, or fromUdemy and analyze the most popular, highly rated, and engaging products.

Also use your common sense and simply ask yourself if you would buy this or that product online, or rather offline (in a physical store).

For example, there is a good chance that you will buy a luxury handbag for several thousand euros in a physical store rather than on Amazon.

I am also thinking of professional cooking, where the training offer is mainly in physics. You will agree that learning to cook at home to make it your job, it is much more complicated than in cooking school, or directly in a restaurant.

This is one example among many.

2. There are problems to solve (or very passionate people)

There are two types of niche in the big world of blogging and online business:

  • The niches in which people have great pain, strong problems to be resolved urgently (problems related to health, money, well-being …);
  • The niches in which people are very passionate (games, travel, art …).

The more serious the problems, the more people have the blue card in their hands.

Sometimes it’s not even a question of money, but of finding a solution.

This is why niches like weight loss, flirting, health, “how to get rich,” are extremely lucrative themes.

If you take someone passionate about a subject, you can be sure that they will do everything to get what made them happy, what made them vibrate.

I take the example of our friend André from Trafic Mania, who created a profitable blog on sport shooting.

3. There are digital products

There are three major interests in verifying the existence of products in your market:

  • The existence of products validates demand and the fact that people spend money online;
  • If you want to get into affiliate marketing, you will know which products to recommend;
  • If you want to create and launch your own products, you will have an idea of ​​what is already working.

Again, a quick tour of Amazon, Udemy, Skillshare, or affiliate platforms like 1TPE, clickbank … will give you objective signals.

But that’s not all…

4. Is there an interesting and viable business model?

When you start a business, you would like to be unique, to have an innovative idea that no one had imagined yet, which will arouse the curiosity of thousands of people who are dying to try your incredible new product / service.

Yes but no…

Few of us have the capacity to create need and innovate.

Online business, in 99% of cases, is using an existing business model.

It is possible to create the need and impose a new product / service that does not respond to any request.

But it takes a lot of time and money.

It takes a lot of marketing, communication, research and development … everyone is not Steve Jobs to create and distribute an iPod or iPhone …

Your number one priority is to find evidence that others are already making money in the niche you have chosen.

Go to Google and YouTube, and type in a series of keywords corresponding to your niche.

[Blog + stress]

[soulager le stress]

[soigner le stress]

Look at the first results, sponsored ads, products sold, products recommended in affiliation, etc.

If others earn money on your topic, then you too can do it.

For example, a blog on a specific subject with a paid training offer that addresses his number 1 problem.

Then it’s up to you to differentiate yourself: be more complete, more original, more direct, more videos, more texts, more madness, more crazy … or simply yourself!

5. There are influential sites from which you can get traffic

A blog without traffic, will never bring you anything.

And at the beginning, nobody knows you.

You will have to go get your first visitors.

The most important element that you start, after validating your positioning, is therefore to look where you can get traffic:

  • Blogs that accept guest articles, or comments;
  • Forums that allow you to have a profile with a link to your site;
  • Groups on social networks that will allow you to exchange and prove your skills and your legitimacy;
  • Check on Facebook audience insight if there are “interests” that will allow you to correctly target your ads …

Acquiring traffic is a big chunk, especially in the first few months.

Forget SEO at first, and get traffic where your audience is already.

And convert the first visitors into subscribers to your email list.

6. You have an interest in the subject, and added value to bring

All the gurus who tell you that you can get started in blogging, without knowing anything about the subject, by simply reading a few books on the subject … are wrong and you are wrong at the same time.

The Internet is becoming more and more mature. Internet users know how to differentiate between poor content and high quality content.

It’s normal that you don’t know everything in your field.

Do not wait to be a perfect expert, where you will go straight to the blogger’s number 1 enemy: the imposter syndrome.

You have to bring value, and quality.

Your content must be rich enough to inspire confidence, authenticity and competence.

You will have to create content at a regular rate, which interests your audience and which positions you as a person who is wanted to buy products / services.

It doesn’t matter if your site is not very beautiful.

But your content must stand out.

You should feel that you know what to talk to you about.

You must therefore have a minimum level of knowledge in your field. You don’t become a trainer overnight because you read a book on a subject.

But know that expertise is relative. If you’ve been interested in advertising on Pinterest for 1 year, chances are you have enough knowledge to teach beginners how to manage their Pinterest ad campaigns.

Either way, part of your success will be directly related to your ability to demonstrate your knowledge.

7. There is competition

AIE Aie Aie.

Why persist in finding a secret niche, which nobody knows, where there is no competition, to hope to be the first and to grab the entire jackpot?

We will make it simple: no competition = no business.

I speak for online business.

Certain niches are less known than others, that’s for sure.

I find unpopular niches every day with less competition. It exists. But there is always at least one competitor already in place.

SPOIL ALERT: I will talk about this at great length on my blog this month next.

There is no El Dorado or profitable niches without a competitor.

There are only niches you haven’t heard of yet.

For example chicken farming.

Well, I grew up with chickens in the garden, but from that to say that there is a potential business on this theme, I never would have thought about it. And yet!

Last week, I was walking in the streets of Nantes, and I came across a “Steampunk” shop.

After a few minutes on Google, I saw that there was (huge) potential business in this niche.

5 minutes earlier, I had never heard of it.

Frankly, it’s exciting.

And that’s also what motivates me to do niche studies on my blog.

The niches exist, but many are not aware of them.

In any case, if a niche is profitable tell yourself that someone else came before you.

And so much the better.

Competition proves that there are:

Competition is essential.

Obviously, if your project is to launch a new search engine, good luck to compete with Google.

But for a blog, be reassured by the competition.

Moreover, the demand is renewed. Every day new internet users arrive on the market and look for solutions.

The internet is huge and demand for digital products has exploded in recent years.

To differentiate yourself, be yourself, don’t try to please everyone, have your own ideas and personality.

There will always be a group of people to identify with you!

In any case, before you head down, make sure that these 7 points keys are well respected.

Part 3 – Passion or money?

This is a much discussed topic in the field of blogging.

Should we choose a niche that we are passionate about, or should we choose a niche solely based on its business potential?

As seen in the previous point, it is very important to have a minimum of knowledge in your field.

In addition, a subject that interests you will allow you to stay the course and be effective and motivated over time.

Some would say “Yes, but if my niche earns me money, I will become passionate about it, don’t worry about it”.

Yes and no.

Before your blog earns you money, you will have to write over and over (or post videos) for several months on the same topic.

You need to have a minimum of interest in this subject to succeed in motivating yourself when you really don’t, but really don’t want to write (these moments will be more numerous than you think).

That said, the word passion is a big word.

No need to jump to the ceiling every morning thinking about your niche. But you must be interested, curious, and concerned with your subject.

Passion alone can lead you to failure.

Some passions have no potential, and you have to know how to reason and change the subject. Emotion sometimes blinds us.

If your passion is museums for example, apart from getting commissions on the sale of tickets for those who pass through your blog, it seems very complicated to monetize this type of blog.

The risk with your passion is to stay stubborn, simply because you are emotional and you are feeling.

It’s hard to break away, question yourself and be objective when you’re deeply passionate about something. It’s the heart that speaks.

It’s up to you to be lucid.

If you don’t see positive signals (business potential, competition, products / services for sale), change the subject, really.

On the other hand, we have the gold diggers, those who are only interested in high profit niches.

The most profitable niches (such as online marketing, weight loss, cruising, insurance, etc.) have been proven, and it’s a very good idea to get started in this area.

But unfortunately they sometimes attract people who have nothing to do with this field.

  • How to sculpt the ideal content to build an audience if you are not fully into the subject?
  • How to remain consistent and credible, without a minimum of interest?

And finally, isn’t it like an employee who gets up every day to do a job he doesn’t particularly like? Beyond the financial aspect, what pleasure do we get from it?

You have to be lucid on your ability to write enviously on a topic for months or even years. Without envy, you will not get to the end of things and your readers will feel it.

For me, the ideal formula is as follows:

=> Strong interest + personal experience + profitability of the proven niche = niche interesting for you.

Part 4 – Should you be an expert?

Ah, the famous imposter syndrome.

I believe that alone could be a blog niche.

I am not joking.

There may not be enough to make it an entire blog, but training could be successful.

“How do you beat impostor syndrome when you start out in online business?”

You have already made this reflection when choosing a blog idea:

“Arf … I’m not sure I’m competent enough to be credible and sell anything … others know more than I do.”

“Who will listen to me?”

“Everyone will realize that I don’t really know much…”

These questions are legitimate. Rest assured.

But they must not paralyze you. Especially not.

Expertise is relative.

The adage says that we are all the idiot of another.

I think the same can be said for expertise.

We are all experts of another.

You can even become someone skilled faster than you think.

1. Josh Kaufman’s 20h theory

Josh Kaufman, the famous author of “The personal MBA: Master the Art of Business” said:

“It takes 10,000 hours to be an expert in an ultra competitive field, but to go from total ignorant to moderately competent, it only takes 20 hours, or 45 minutes a day for 1 month”

He carried out a TEDx conference where he explains his theory:

Beyond the “marketing” promise of 45 minutes a day for 1 month, what must be remembered in my opinion is the learning process that is relevant:

  1. Deconstruct skills : Identify what exactly you want to learn. You can’t try to find out everything right away, just focus on one game for now and create a training plan that will get you there;
  2. Learn enough to self-correct : You need to know enough to notice and correct your own mistakes;
  3. Eliminate all sources of distraction : The 45 minutes are planned, productive, and your concentration is maximum;
  4. Practice minimum 20h.

Concretely, if you spend 20 hours or more over a month or two working on a particular skill, you should be able to master it (and teach it).

We’re talking about herea skill block. In 20 hours, you can learn web copywriting, but you won’t be an SEO expert in such a short time.

Personally, I learned webmarketing in several years … but in different fields which each requires months and years of practice to reach a professional level: SEO, SEA, emailing, WordPress …

Last summer, I decided to take on a sales tunnel creation tool. J’y ai passé 1h par jour pendant 2 mois (en moyenne). A la fin de l’été, je savais créer un tunnel complet, segmenter mes contacts, paramétrer des séquences emails, paramétrer l’espace de formation.

Honnêtement, si j’avais voulu, j’aurais pu facilement vendre des prestations de création de tunnels de vente pour des débutants.

Et je n’aurai pas eu de mal à me positionner en “expert” par rapport à eux (encore une fois tout est relatif).

2. Etre honnête et simplement dire que vous n’êtes pas un expert

Les gens s’en foutent royalement que vous soyez le plus grand expert de votre domaine. Alors oui, la preuve sociale compte, je vous l’accorde.

Mais ce que les gens veulent, c’est simplement une réponse à leur problème.

Si vous l’apportez, personne n’aura le temps de se poser la question si vous êtes le meilleur expert ou pas.

Ce qui compte pour vous, c’est de démontrer votre capacité à résoudre les problèmes de votre audience, c’est tout.

Mais l’honnêteté est importante et peut être récompensée.

Entre nous, je vois beaucoup de “coach expert high ticket force de vente client illimité » BLA BLA BLA.

Et quand je vais voir le profil sur LinkedIn… rien. Aucune expérience significative en entreprise et encore moins dans des fonctions commerciales.

Pourtant, ils ont déjà aidé “des centaines de personnes comme vous à devenir indépendant avec des prestations de coaching à 5000 euros par mois”.

Bah voyons.

Pas de blog, pas de chaîne YouTube… juste de la publicité Facebook ou YouTube avec un tunnel de vente derrière.

Si vous avez vraiment du talent pour conclure des négociations commerciales sur des accompagnements à 5K, c’est que vous l’avez déjà vendu.

Pourquoi ne pas être simplement honnête ?

“J’ai une expérience relativement récente dans le domaine commercial, par contre en 3 mois j’ai vendu 3 coachings à 5K, voici ce qui n’a pas fonctionné pour moi et au contraire ce qui a bien marché”.

Créez un blog, partagez vos débuts et les gens vous suivront si votre contenu apporte des résultats.

Pas besoin de balancer des gros chiffres à tout va pour se donner une pseudo expertise.

Heureusement les internautes sont de moins en moins crédules face à ces énergumènes (j’adore ce mot).

Je pense franchement que dans les 10 prochaines années, les faux experts disparaîtront de la circulation. Le web va devenir très mature et la sélection naturelle va s’opérer.

Pour conclure, vous devez être conscient de votre niveau d’expertise pour vous adresser à la bonne cible.

Avec un minimum de connaissances et de valeur ajoutée, vous pourrez toujours aider des débutants.

Soyez honnête.

3. La méthode du blogueur malin

Vous aussi  “hackez” l’expertise des vrais experts.

Je m’explique.

Vous, votre dada, c’est le marketing, le blogging, et la monétisation.

Mais idéalement, vous aimeriez uniquement vous concentrer sur cette partie.

De l’autre côté, vous avez internet et son lot d’experts absolument incollables dans leurs domaines respectifs.

Certains ont des blogs, des pages Facebook, des vidéos YouTube. D’autres publient sur des forums, sur Medium, etc.

On les trouve (entre autres) dans toutes les niches de “passions”.

Ils publient du contenu d’expert d’une qualité remarquable, mais ne sont pas spécialement intéressés par la monétisation, ou bien ils n’arrivent simplement pas à vendre.

Pourquoi ne pas les payer qu’ils s’occupent du contenu de votre site ?

Ou bien mettre en place un partenariat ?

Entrez en contact avec eux et présentez-leur un projet ou tout le monde est gagnant.

Partie 5 – Les 3 étapes concrètes pour trouver une niche

Rappelons rapidement les signaux positifs d’une bonne niche pour votre blog :

  • De la demande (des gens qui achètent) ;
  • De la concurrence, des blogs, médias, chaîne YouTube, forum… ;
  • Du trafic sur des mots-clés ;
  • Des produits déjà vendus.

Cela nous confirme qu’il y a de l’intérêt, de l’argent qui circule, et un marché mature.

Pour la suite je vous invite à sortir un papier et un crayon, cela vous évitera de revenir dessus plus tard.

1. Pensez à vos intérêts et vos problèmes

L’idéal, c’est de trouver une niche rentable qui vous concerne. C’est toujours plus facile d’écrire sur un sujet qui vous touche de près ou de loin.

Commencez à lister les problèmes que vous avez, que ce soit dans votre vie en général, dans le domaine de la santé, de l’argent, de vos besoins de tous les jours, des problèmes auxquels vous avez été confronté dans une situation particulière.

Dans une deuxième liste, écrivez tous vos centres d’intérêt, vos passions, ce que vous aimez faire en dehors du travail, les activités que vous faites avec vos enfants, etc.

Dans une troisième liste, écrivez des choses que vous aimeriez apprendre, peu importe le domaine.

Maintenant, vous avez 3 listes bien distinctes.

=> Y a-t-il quelque chose qui vous fait vibrer à la simple lecture de vos listes ?

2. Une journée dans la peau d’un détective

Rappelez-vous ce que je vous disais un peu plus haut… Il y a quelques jours, je me baladais dans le centre de Nantes et j’ai découvert le mouvement « Steampunk » au détour d’une boutique.

C’est ce que je vous demande de faire.

Prenez un papier et un crayon et partez à l’aventure.

  • Promenez-vous en ville et ouvrez grand les yeux ;
  • Regardez la télé / les publicités ;
  • Analysez vos conversations, et écoutez bien les autres, soyez empathiques et essayer d’identifier des douleurs, des problèmes ;
  • Lisez les journaux / les magazines ;
  • Faites la liste des produits / des services que vous-même utilisez ;
  • Listez ce qui vous rend triste ou heureux.

=> Prenez quelques jours voir une semaine pour recueillir des informations, et pour les analyser tranquillement.

Vous devriez avoir quelques idées de niches.

3. Analyse les tendances sur Internet

Cette section vous aidera à trouver quelques tendances populaires et des marchés rentables.

Simple, efficace.

Voici une liste de ressources en ligne à consulter en priorité.

Parcourez-les une par une et prenez note de TOUT ce que vous trouvez.

Je vous montrerai plus tard comment évaluer la rentabilité de chaque idée.

Amazon

Rendez-vous sur amazon.fr

Classique.

Le plus grand marketplace du monde commercialise à peu près tout. C’est l’endroit idéal pour trouver des niches et des produits qui se vendent bien.

Et que vous pouvez promouvoir en tant qu’affilié.

Vous pouvez trouver des sous-niches facilement des sujets qui vous intéressent.

Ou des niches dont vous n’avez jamais entendu parler.

Rendez-vous dans le menu en haut à droite :

Source : Amazon

Voici le processus étape par étape :

Cliquez sur le sous-menu « toutes catégories » :

Source : Amazon

Cliquez sur une catégorie spécifique, qui vous intéresse ou au hasard.

Par exemple « Beauté et parfum

Une nouvelle page s’affichera et, à gauche, une liste complète de sous-catégories (et potentiellement de « sous-niches ») apparaîtra.

Source : Amazon

Vous êtes littéralement en train de vous « nicher » dans des niches super spécifiques.

Et mieux encore, vous voyez les notes et les avis (une excellente méthode pour comprendre les besoins profonds de votre audience)

Vous pouvez trier par « Meilleures ventes » et « Dernières nouveautés » pour trouver de nouveaux produits à la mode ou par avis de clients.

Source : Amazon

On appréciera ma (très) grande maîtrise de Paint.

Udemy

Rendez-vous sur Udemy.com

Cliquez simplement dans l’onglet « Catégories » et une première liste va apparaître.

Passez la souris sur une catégorie qui vous intéresse, et vous verrez apparaître une liste de sujets populaires (des sous-niches).

Vous trouverez à la fois des niches intéressantes, et des formations.

Source : Udemy

Dotmarket

Rendez-vous sur la marketplace de Dotmarket

Vous trouverez une liste de sites en vente, avec la thématique associée et le type de monétisation.

Vous avez également le profit net / mois et le prix de vente, ce qui vous donne une petite idée du potentiel business 😉

Source : Dotmarket.ue

Google Suggest

Rendez-vous sur Google.fr

Dans la barre de recherches, tapez le début de votre expression ou un mot-clé :

Journaux.fr

Rendez-vous sur Journaux.fr

Vous trouverez une liste assez complète des magazines publiés et distribués en England, classée par catégories, et sous catégories.

Source : Journaux.fr

Conseil : vous pouvez également consulter les quelques magazines présents dans votre PMU préféré avec un petit ballon de blanc dans la main (et esquiver Michel qui veut vous raconter le dernier ragot du quartier)

Google Keyword planner

Rendez-vous sur Google ads

Connectez-vous avec un compte Gmail et cliquez sur « Se connecter ».

Source : Google Ads

Puis « Trouver de nouveaux mots-clés

Source : Google Ads

Puis, entre plusieurs expressions qui vous intéressent, par exemple « la pêche » et cliquez sur « Obtenir les résultats ».

Source : Google Ads

Vous obtenez une liste de mots-clés, et plus précisément de sujets spécifiques « Pêche à la truite, pêche à la mouche, pêche à la carpe… »

1TPE

Connaissez-vous 1tpe, la plateforme d’affiliation made in England ?

Découvre près de 20 000 produits et services numériques.

Rendez-vous sur www.1tpe.com

Cliquez sur « La boutique » (nul besoin de se connecter).

Source : 1tpe

Puis sur « Catégories »

Source : 1tpe
Source : 1tpe.com

Vous trouverez une liste de catégories et de sous catégories qui vous aiguillera dans la recherche de votre niche.

Partie 6 – Votre niche est-elle rentable ?

Je vous propose une méthode pour vérifier la rentabilité de votre niche facilement.

1. Vérifier les volumes de recherches

La première étape est de vérifier le volume de la demande en vérifiant le nombre de recherches par mois de vos mots-clés principaux.

Idéalement, votre mot-clé principal doit générer au moins 1000 recherches par mois.

=> Rendez-vous sur Semrush.com

Créez-vous un compte (c’est gratuit). Ce type de compte est limité, mais il vous permet de réaliser 10 recherches par jour.

Tapez le mot-clé principal de votre niche :

Source : Semrush

Veillez à bien sélectionner « England » dans la database.

Le « volume » correspond à la England, et le « Global Volume » correspond au volume de tous les pays francophones additionnés (que vous pourrez potentiellement touchés si votre contenu est en français).

Dans votre page de résultats Semrush, descendez un peu plus bas pour découvrir d’autres mots-clés :

Source : Semrush

Vous trouverez des mots-clés supplémentaires, et des idées de sous niches pour affiner votre positionnement.

Vous pouvez également utiliser Ubbersuggest :

Rendez-vous sur app.neilpatel.com

Connectez-vous avec votre compte Gmail (vous aurez accès à plus de résultats).

Source : app.neilpatel.com

Tapez votre mot-clé et cliquez sur « Chercher ».

Plus bas, vous trouverez l’évolution de la demande dans le temps. Cela vous permet de vérifier s’il y a de la saisonnalité notamment.

Source : app.neilpatel.com

Vous avez également accès à une liste de 100 mots-clés (en version gratuite).

Source : app.neilpatel.com

2. Analyser la tendance

L’idée est de trouver une niche qui existe encore dans 5, 10, 15 ans.

A quoi bon se tuer à la tâche pour une niche qui n’intéressera plus personne dans un an ?

Personne n’a de boule de cristal pour prédire l’avenir, mais Google Trends peut vous donner une tendance générale.

Rendez-vous sur trends.google.fr

Tapez votre mot-clé.

Source : Google Trends

Ici, on remarque que la demande est plutôt constante depuis plus de 16 ans.

A priori, il n’y a aucun risque que l’intérêt pour cette niche disparaisse du jour au lendemain.

Pas comme…

Source : Google Trends

Voici exactement ce que vous devez éviter 🙂

3. Vérifier l’existence de produits vendus

Les meilleures niches sont celles qui ont une offre mature : des produits physiques ou digitaux vendus et notés par les utilisateurs.

Vérifions tout cela ensemble :

Amazon

Rendez-vous directement dans la rubrique Ebook de la plateforme : www.amazon.fr/ebooks-kindle/

Vous pouvez également consulter la section « livres » physiques.

Amazon nous permet de consulter le nombre d’avis. Même si tous les acheteurs ne laissent pas un avis, cela nous donne une bonne idée du volume et de l’intérêt.

  • Tapez votre mot-clé dans la barre de recherches ;
  • Vérifier bien que vous soyez dans la rubrique Ebooks Kindle ;
  • Trier par : Note moyenne des commentaires.
Source : Amazon

Vous trouverez des résultats à la fois en français et en anglais.

On remarque de suite qu’il y a de nombreux produits avec un certain nombre de (bonnes) notes.

Avec deux produits avec quasiment 1000 avis !

On peut facilement multiplier par 10 ou 20, pour avoir le nombre de ventes réel.

Udemy

Rendez-vous sur udemy.com

Tapez votre mot-clé, ou recherchez par catégorie (ce que je vous conseille) :

Source : Udemy

Et parcourez les résultats en quête de formation avec un nombre de votes important, et le prix de vente :

Source : Udemy

Franchement Udemy, c’est juste génial.

Cela vous prouve qu’il n’y a pas uniquement des livres de recettes ou des robots de cuisine à vendre !

Vous pouvez vous projeter facilement en constatant que des formations se vendent sur des sujets précis dans votre niche :

  • Des cours de cuisine vegan simples ;
  • Des cours pour réaliser des desserts vegan ;
  • Des cours de cuisine pour réaliser des plats vegan comme au restaurant ;
  • Comment devenir vegan ;
  • Comment associer le sport et le régime vegan.

Les résultats sont tous en anglais. C’est un très bon indicateur. Le marché anglophone est très mature dans le business en ligne et il y a de très grandes chances que ce type de formation soit rapidement populaire en England.

Google

Pour aller plus loin, ce que nous cherchons à savoir, c’est si d’autres personnes comme vous et moi peuvent gagner de l’argent avec un blog dans votre niche.

Pour ce faire, nous devons trouver, des blogs, qui existent déjà.

La première astuce, c’est de prendre un ebook populaire sur Amazon, et de Googeler (je ne sais pas si ce verbe est entré dans le dico tiens) le nom de l’auteur.

Prenons cet ebook :

Source : amazon.com

Si je tape Alice Esmeralada dans Google, je tombe directement sur son blog :

Source : Google.fr

Sur son blog il y a une catégorie « Shop » ou elle présente ses produits préférés. Quand vous cliquez sur ACHETER vous êtes redirigé vers Amazon, et la blogueuse touche une une commission sur chaque achat.

Vous venez de découvrir comment se monétise le blog de votre première concurrente ! Un livre + des produits physiques en affiliation Amazon.

Source : alice-esmeralda.com

A vous d’être curieux et de vous balader sur les sites des blogueurs déjà en place.

Vous pouvez aussi taper simplement dans Google :

[meilleurs blogs végétarien]
[top blog végétarien]

Source : google.fr

S’il y a beaucoup de blogs (ou de chaîne YouTube) dans votre niche, c’est qu’il y a un fort intérêt, de l’attraction, et très certainement de l’argent à gagner.

Vérifiez bien si ces blogs ont :

  • Des partages ;
  • Des commentaires ;
  • Des comptes sur les réseaux sociaux avec de l’engagement ;
  • Des produits à vendre ;
  • Une newsletter (inscrivez-vous et identifiez la stratégie).

Promenez-vous sur ces blogs et identifiez les différents types de monétisation (création de produit, création de service, affiliation, publicité, articles sponsorisés…).

Google Ads

Si des annonceurs payent pour diffuser une publicité, il y a de bonnes raisons de penser que la niche est rentable ! Qui continuerait de dépenser de l’argent dans des publicités qui ne rapportent rien ?

Source : Google.fr

Reminder :

Ne cherchez pas la niche secrète, inconnue, dépourvue de concurrence, en espérant qu’elle soit rentable.

Cela n’existe pas.

Il n’y a que des niches que VOUS n’avez pas encore connaissance.

Si votre niche est vraiment rentable, alors quelqu’un d’autre est déjà passé avant vous, et gagne de l’argent.

Sinon laissez tomber, et changez d’idée.

Maintenant à vous de rassembler toutes les informations glanées au fil de vos recherches, et de trouver des signaux positifs, qui valident le potentiel de votre niche.

Partie 7 – Testez votre niche (et éviter de perdre du temps… et de l’argent)

Trouver une niche rentable n’est pas suffisant.

En fait, certaines niches ne sont juste pas faites pour vous.

Tout le monde ne peut pas réussir dans n’importe quelle niche a priori rentable.

C’est dur à entendre, mais c’est la vérité.

C’est particulièrement vrai si vous choisissez une niche uniquement pour son potentiel, sans réel intérêt pour le sujet.

Les blogueurs qui abandonnent n’ont jamais vraiment compris (et résolu) les problèmes de leur audience. Et n’ont donc jamais gagné d’argent.

Ou d’autres n’arrivent simplement pas à se différencier sur leur marché.

Bien que je répète constamment qu’il est indispensable de faire « ce qui existe et marche déjà », il faut également savoir se différencier, avec sa personnalité, pour avoir une chance d’exister.

Rassurez-vous, ce n’est pas si compliqué que ça.

Et c’est ce qu’on va voir ensemble !

Bon, vous avez maintenant une idée de la niche dans laquelle vous souhaitez vous lancer.

Comment se différencier (en exploitant les points faibles de vos concurrents) ?

Votre priorité : trouver un angle d’attaque unique dans une niche rentable.

Le processus :

  1. Définissez votre positionnement dans une sous niche : lancer un blog sur le jeune intermittent ne suffit pas. Par contre, « le jeune intermittent pour les femmes en période de ménopause » est une approche beaucoup plus intéressante ;
  2. Analyser les sites web existants dans votre nicheong>. Identifiez les produits en vente, et listez ce que vous aimez et ce que vous n’aimez pas. Cela vous donnera des idées pour faire les choses différemment ;
  3. Analyser le contenu de vos concurrents : quel type de contenu est en ligne actuellement ? Du texte, des images, des infographies, des vidéos, des webinaires… Les contenus sont-ils courts, ou longs ? Trouvez une faille et exploitez-la ! Par exemple, sur Niches Détectives, je me différencie par des contenus très longs, et des études de niches (que personne ne fait dans le domaine saturé du business en ligne) ;
  4. Quel est le niveau marketing de vos concurrents ? Pouvez-vous faire mieux ? Les blogueurs des niches « passion » sont généralement moins matures sur le volet marketing et votre axe de différenciation pourra t-être d’avoir un marketing plus efficace ;
  5. Vos concurrents ont-ils des faiblesses visibles ? Mauvais référencement Google, pas de captures d’email, des articles peu qualitatifs ? Peu ou pas de réponses aux commentaires ?

Sortez votre plus beau costume de détective et menez l’enquête.

Prenons quelques exemples.

Vos concurrents font des articles de blog, entre 500 et 1000 mots (classique) :

  • Faites des articles plus longs ;
  • Faites des guides ou des études de cas ;
  • Créez un podcast ;
  • Créez des infographies ;
  • Ajouter des vidéos dans vos articles ;
  • Faites des interviews ;
  • Offrez des guides gratuits ;

Comment tester votre niche (et gagner du temps).

A ce stade du guide, vous devriez avoir :

  • Une idée de niche rentable ;
  • Un positionnement unique ;
  • Une audience identifiée ;
  • Une liste des produits que vous pouvez vendre ;
  • Des sources de trafic identifiées.

Avant de vous lancer corps et âme dans votre projet, l’objectif maintenant est de tester votre idée.

Testez votre blog :

  1. Créez votre site en quelques heures. Une seule page suffit ! Elle va servir uniquement à vous présenter vous et votre blog (en une phrase), et à récupérer des adresses emails. C’est tout ce qui compte dans un premier temps ;
  2. Paramétrez votre page avec un formulaire de capture d’emails. En échange, offrez un cadeau qui résout une douleur forte de votre audience ;
  3. Vous avez deux mois devant vous ? Ecrivez au moins 5 articles invités en suivant ce guide écrit par Théo Rossi. Les articles auront un lien qui pointera vers votre page de capture ;
  4. Vous n’avez pas le temps, mais un peu d’argent ? Investissez dans le trafic payant (Facebook, Instagram, Pinterest) ;
  5. Préparez une séquence emails de 7 à 15 jours avec un conseil par jour. Apportez de la valeur, et commencez à intégrer des offres vers des produits en affiliation ;
  6. A ce stade vous devriez déjà avoir quelques signaux. Avez-vous des inscrits ? Quel est le ratio visites de votre page / inscriptions ? Vos mails sont-ils ouverts ? Les liens d’affiliation dans vos mails sont-ils cliqués ?
  7. A partir de 300/400 inscrits, commencez à rédigez sur votre propre blog. Analysez les premiers commentaires, et les retours de vos lecteurs ;
  8. Testez une première page de vente. Nul besoin de créer le produit en amont. Rédigez votre page. Proposez un produit ou un service (type coaching) qui se vend déjà chez vos concurrents. Au moment du paiement, remplacez le bouton « Acheter » par une image de ce même bouton. Si l’internaute clique, redirigez-le vers une page « le produit est indisponible pour le moment » – Définissez un objectif dans Google Analytics, et comptez comme une vente, chaque internaute qui aura atterri sur la page « rupture de stock ». Quel est votre taux de conversion ? Surveillez Google Analytics et tirez des conclusions !

Ce guide touche à sa fin.

Le plus important, de mon point de vue, c’est la phase de recherche d’informations dans votre marché. C’est la clé pour vous positionner correctement et comprendre les attentes de votre audience.

Testez, analysez, écoutez… mais surtout, avancez !

A bientôt,
Adrien